Charles Maurras

L’anthropologie maurrassienne me paraît globalement juste. Entretien avec Arnaud Guyot-Jeannin

200px 6808112

Comment un intellectuel néo-traditionaliste et antimoderne comme vous juge-t-il Charles Maurras ? Charles Maurras était un moderne et un antimoderne, un romantique et un classique, un poète et un empiriste, un contre-révolutionnaire et un positiviste, un fédéraliste et un nationaliste, un socialiste et un antisocialiste, un conservateur et un vieux lutteur, etc. Ses paradoxes et ses contradictions sont multiples et […]

L’anthropologie maurrassienne me paraît globalement juste. Entretien avec Arnaud Guyot-Jeannin Lire la suite »

Maurras est aujourd’hui l’un de ceux, innombrables, qui font les frais de l’inculture contemporaine

200px 6808112

Vous avez écrit sur Charles Maurras, vous êtes connu comme possédant dans votre bibliothèque un rayon de Maurassiana que nombre d’Universités vous envieraient, vous êtes-vous jamais considéré comme maurrassien ou, a minima, comme influencé par sa pensée ? Non, jamais. À l’âge de seize ans, j’ai fréquenté pendant quelques mois un cercle d’Action française. Ce que j’y ai entendu ne

Maurras est aujourd’hui l’un de ceux, innombrables, qui font les frais de l’inculture contemporaine Lire la suite »

La République, la bourgeoisie et la question ouvrière

308596954 36f34205b3

I – La question ouvrière (1) Qu’il fasse beau, qu’il fasse laid, en temps de calme ou les jours de crise, la bourgeoisie ne comprend pas la question ouvrière, et cela, faute de la voir. Quelques-uns apprennent par cœur un rudiment qui ne dit que des vérités : la Révolution a supprimé les organisations ouvrières et confisqué leur patrimoine, c’est depuis

La République, la bourgeoisie et la question ouvrière Lire la suite »

Retour en haut